Mini trip depuis Bali: Nusa Penida

Durant le mois d’octobre 2019, je me suis envolée pour Bali. C’était mon septième voyage sur l’île des dieux, et même si c’était la première fois pour l’ami qui m’accompagnait, j’avais besoin de changer un peu les choses. Parce que à Bali, j’ai mes petites habitudes. Les temples que j’aime bien, les balades que j’aime bien, mes rizières préférées…

Mais cette année j’avais vraiment soif d’aventure. En fait j’ai envie de bouger depuis trois ans à peu près, je ne supporte plus de rester au même endroit. Du coup pour épicer un peu ce voyage de deux semaines à Bali, j’ai décidé de faire un mini voyage sur l’île de Nusa Penida.

Diamond Beach

Organiser son voyage

Pour organiser son voyage à Nusa Penida, c’est assez simple.

Vous pouvez réserver en ligne, il y a de nombreuses agences qui vous proposent des packages incluant la traversée en bateau depuis Sanur (aller-retour), la location d’une voiture sur place (avec chauffeur), et les frais d’entrée/parkings aux différents spots de l’île. certains packages proposent également des activités sur place, logement, repas etc….
Vous pouvez également réserver ces packages sur place, en vous rendant au port de Sanur. vous trouverez une dizaine de compagnies qui proposent des packages plus ou moins similaires (pareil pour les prix ça se vaut), mais l’avantage en vous rendant sur place c’est que vous aurez l’opportunité de personnaliser votre séjour.
Et enfin la troisième méthode: tout organiser vous même. Ce n’est pas très compliqué vous pouvez simplement acheter les billets pour la traversée, et louer un scooter sur place pour vous déplacer comme vous voulez. Probablement l’option la moins chère, j’avoue ne pas avoir comparé les prix.

Nous avons choisi l’option numéro 2: le lundi nous sommes allés à Sanur dans les différents bureaux des agences locales pour voir ce qu’elles proposaient et nous avons négocié un package personnalisé. Départ le mardi matin, retour le mercredi après midi, voiture avec chauffeur pour les deux jours sur place et la visite de sites sur la cote ouest (plus populaire) et la cote est (plus éloignée) de l’île. Repas du midi inclus, mais ni les repas du soir ni le logement, que nous avons du réserver nous même. Le tout pour 950 000 Rp. par personne, soit un peu plus de 60€. Un très bon deal! Nous avons payé d’avance et le soir même regardé les différentes options de logement sur Booking.com, où nous avons réservé une chambre dans un charmant établissement en bord de mer, 30 euros environ petit déjeuner inclus pour deux personnes!

Broken Beach

Ah j’allais oublier un petite conseil: retirez suffisamment de monnaie avant de partir! Je ne me souviens pas avoir vu de distributeur sur place et on sait jamais! Je n’ai pas vraiment de budget à vous donner mais dans le doute prenez 500 000 Rp. par personne par jour sur place, même si c’est surement mille fois trop, mieux vaut rentrer sur Bali avec de la monnaie que tomber à court de sous au milieu de nulle part!

Que voir/Que faire à Nusa Penida?

Nusa Penida, c’est LA destination instagram tendance à Bali. Il suffit d’ouvrir le réseau social pendant 5 minutes et les trois quart des photos de Bali que vous verrez ce sont les plages de Nusa Penida.

Et il faut dire qu’elles valent le coup ces plages elles sont très belles, beaucoup de belles formations rocheuses, l’eau la plus bleue que j’ai JAMAIS vue de ma VIE.

Mais (vous saviez qu’il allait y avoir un « mais ») beaucoup de ces plages ne sont accessibles qu’après un grand dénivelé, 400 marches creusées dans la falaise. Et ce ne sont pas des petites marches, souvent elles étaient aussi hautes que mon genou! Déjà elles sont difficiles à descendre, alors à monter je ne vous raconte pas, sous un soleil de plomb! Parce que vous n’aurez pas beaucoup d’ombre sur Nusa Penida. C’est un rocher, le terrain est très calcaire donc il y a assez peu de cultures et on y était en pleine période sèche. La principale source de revenus de Nusa Penida, à l’heure actuelle, c’est le tourisme, qui comment à peine à s’y développer, mais on y reviendra un peu plus tard.

Donc que faire à Nusa Penida: visiter les plages et différents points de vue. Kelingking Beach et sa falaise en vagues (ou en dinosaure, ça dépend des sources), Diamond Beach et ses beaux rochers. Ma préférée a été Crystal Bay, avec sa petite île, sa plage pleine de coraux, et surtout son accessibilité sans escaliers de folie! Chaque spot s’accompagne de mignons cafés, de quoi se reposer et profiter un peu de ses vacances dans un décors de rêve. N’hésitez pas à aller sur mon Instagram (@abroad_and_butter) pour les mille photos que j’ai prises là bas!

Teletubbies Hills (oui oui c’est le nom) est aussi un endroit que j’ai beaucoup apprécié. Il s’agit d’un ensemble de collines arrondies qui ne sont pas sans rappeler le célèbre show télévisé pour enfants (d’où le nom). C’est également le spot de plus vert de l’île.

Vous pouvez également profiter des nombreuses activités de snorkeling sur place, il parait que c’est un bon endroit pour nager avec les raies mantha. C’est une activité qui m’aurait beaucoup tentée mais j’avoue qu’on n’est pas restés assez longtemps sur place.

Si vous passez par un tour opérateur comme nous l’avons fait, de toutes façons on vous proposera une liste d’endroits et d’activités à faire sur l’île mais il est toujours utile de faire un peu le tour des jolies choses à voir de votre côté afin de pouvoir négocier un package qui vous corresponde vraiment!

Teletubbies Hills, le spot le plus vert de l’île

Mon avis sur Nusa Penida

Je ne vais pas y aller par quatre chemins: j’ai été un peu déçue.

Je suis ronde, je ne suis pas aussi athlétique que la plupart des bloggeuses qui vous font découvrir leurs vacances, mais dans l’ensemble je dirais que je me débrouille quand même plutôt pas mal. Mais clairement je n’étais pas préparée. Il faisait si chaud, et je supporte mal la chaleur, les 200 marches nécessaires à l’accès de Tree House, non loin de Diamond Beach, étaient SI dures! Les autres n’étaient juste pas envisageables. Il faut plus d’une heure rien que pour descendre toutes les marches et accéder à la plage de KelingKing. Ce n’est pas tellement un défaut de l’île ou des paysages, mais du coup j’ai eu l’impression juste de faire des photo op à chacune de ces belles plages, ou devrais-je dire falaises. A l’exception de Crystal Bay et c’est pour ça que pour moi elle se distingue bien des autres.

Un autre point qui a été difficile a été le transport. Nous avions une voiture avec chauffeur, et honnêtement j’en était bien contente! L’air conditionné a rendu les trajets entre les différents spots supportable malgré la chaleur étouffante de l’air extérieur. Mais clairement l’île souffre beaucoup de son développement touristique rapide. Les routes ne sont vraiment pas adaptées. Souvent ce sont des chemins creusés dans le calcaire, dont les travaux sont encore en cours donc il faut slalomer entre les engins de chantier. Les routes sont donc extrêmement étroites et difficiles à pratiquer, et la situation est encore empirée par le nombre de touristes et donc de voitures essayant d’avoir accès aux différents points de vue. Cela mène donc à des embouteillages monstres, et si vous pensiez que c’était difficile pour une voiture de passer, essayez d’en avoir deux, dix, vingt, qui se croisent dans des chemins non adaptés au passage même d’une voiture. Je ne suis pas malade en voiture mais l’ami qui m’accompagnait n’était vraiment pas bien et je peux comprendre pourquoi. Même si je n’ai pas trop peur, les chauffeurs ont l’habitude et savent ce qu’ils font, j’ai serré des fesses plusieurs fois. Les trajets sont loin d’être tranquilles.

Il faisait beaucoup, beaucoup trop chaud pour moi. En Octobre, on est sur la fin de la saison sèche, mais il fait quand même très très chaud. Le soleil tape fort et souvent il était très difficile d’avoir de l’ombre. Je pense notamment à Teletubbies Hills qui était assez chouette mais sans un centimètre d’ombre pour se poser et profiter un peu de la vue. Du coup tous les arrêts étaient assez expéditifs, malheureusement. Moi qui aime bien prendre mon temps pour profiter et m’imprégner, c’était difficile.

Et enfin j’ai trouvé le tout assez superficiel. J’aurais bien aimé découvrir un peu plus la culture de Nusa Penida qui est historiquement le penchant dark de Bali. C’est l’île où on bannit les démons. C’est en partie ma faute, j’aurais dû mieux me renseigner sur ce qu’il était possible de voir à ce niveau là. Mais l’impression que j’en ai eu c’est simplement un lieu pour touristes et rien d’autres. Ce n’est pas mon type de voyage. D’ailleurs mon père et ma belle-mère (qui habitent à Bali) m’ont regardée avec des yeux ronds quand je leur ai dit que je voulais aller visiter Nusa Penida et m’ont dit « Mais qu’est-ce que tu veux aller faire là bas? ya rien, c’est un caillou. »

Après, je râle, je sais, mais je ne regrette pas non plus d’y être allée. Déjà si je n’y avais pas été je n’aurais pas pu me faire mon opinion, qui reste somme toute, très personnelle, qui reflète mon expérience et qui différera sans doute de la votre, et ça m’aurait sûrement manqué. J’aurais aimé rester un jour de plus et faire du snorkeling, qui sait cela aurait peut être été l’expérience qui m’aurait fait totalement changer d’avis.

Voilà, c’est tout. Merci beaucoup de m’avoir lue, j’espère vous avoir fourni quelques renseignements utiles dans cet article. Si vous avez été à Nusa Penida, n’hésitez pas à me laisser votre avis dans les commentaires, j’aimerais bien avoir votre opinion!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :